Le trio incontournable : Las Vegas, San Francisco et Los Angeles

Cet article sera le dernier épisode de la série « Road trip de 15 jours aux USA ». Je ne pouvais pas terminer cette série d’articles sans vous parler des villes incontournable de l’ouest américain : Los Angeles, Las Vegas et San Francisco.

Hôtel California - Palm Springs © Crishka

Cet article sera le dernier épisode de la série « Road trip de 15 jours aux USA ». Je ne pouvais pas terminer cette série d’articles sans vous parler des villes incontournables de l’ouest américain : Los Angeles, Las Vegas et San Francisco.

Las Vegas, l’effervescente Sin City !

Las Vegas était un passage obligé pendant notre road trip. Visiter Las Vegas, c’est aller à la rencontre d’une ville complètement ouf ! C’est Sin City, la ville de la démesure et du pêché. Nous y sommes arrivés dans la nuit et avons totalement été dépaysés. Sur l’autoroute déjà, les spots lumineux foisonnaient. Nous nous sommes dits « ça y est. On est à Las Vegas ! » Si vous avez lu mon article sur le prix d’un road trip de 15 jours aux USA, vous savez que nous venions de quitter Zion National Park. Je vous laisse imaginer le contraste !

Nous étions tellement fatigués par les 3 heures de route que nous avons posé nos valises à l’hôtel et nous n’avons pas bougé de l’hôtel pour la nuit (raison pour laquelle je n’ai pas pu prendre de photo de Las Vegas de nuit :/) En revanche, le lendemain, nous nous sommes baladés sur la Strip, l’avenue principale de Las Vegas : des hôtels-casino MON-STRU-EUX (le Bellagio, le Venitian, le Caesars Palace etc.) tout au long de l’avenue longue de 5 km !

San Francisco, la singulière

Nous avons passé 4 jours et 3 nuits à San Francisco et avons exploré la ville principalement à pied. Il faut savoir que SF est réputée pour son temps incertain donc dans vos valises, n’oubliez pas pulls ou autres vestes hein.

Pour visiter cette ville côtière de la Californie, il faut se préparer physiquement haha. Plus sérieusement, les rues montent, descendent puis montent et descendent. Mais cette ville est tellement atypique qu’on prend sur soi et on admire !

Le fameux Cable Car que nous n’avons jamais réussi à prendre tellement il était bondé !

Que faire ou quoi visiter à San Francisco ?

3 jours à San Francisco n’est pas suffisant pour découvrir toute la ville et ses nombreuses richesses. Pourtant, ce n’étaient pas des journées de tout repos, je vous assure. Toutefois, je vais tenter de vous présenter nos incontournables.

Le fameux Golden Gate Bridge

L’emblème de San Francisco, c’est bien lui ! Etant donné que nous disposions du CityPass, nous avons choisi de le découvrir en croisière sur la baie de San Francisco. Vous pouvez le traverser en voiture (mais je crois que c’est payant), en vélo et à pied. A vous de voir ce qui vous kiffer le plus 🙂

La prison d’Alcatraz

Faites rentrer l’accusé, Enquêtes criminelles, Snapped, Enquêtes impossibles etc., je connais très bien ! Alors, il aurait été logique que je visite cette prison qui a vu passer Al Capone, quand même. Compromis oblige, je n’ai pas pu la visiter mais je suis passée juste devant 😀

Pier 39

Pier 39 est THE ponton. Il s’agit d’une jetée façon centre commercial dans laquelle vous trouvez tout un tas d’attractions et de restos sympas. Pier 39 est situé dans le célèbre quartier Fisherman’s Wharf. Nous y sommes allés parce que nous devions visiter l’Aquarium of the Bay, aquarium consacré aux espèces présentes dans la baie de San Francisco.

Chinatown et Lombard Street

Le quartier de Chinatown se trouve le long de la Grant Avenue qui m’a semblé bien trop touristique. Je me souviens que très souvent, nous nous disions : « Ah des français ! » D’ailleurs, nous nous sommes même échangés quels mots de politesse en français haha ! Nous sommes rentrés dans quelques boutiques pour acheter des babioles puis direction Lombard Street.

Après 30 bonnes minutes à pied, nous voici donc arrivés à Lombard Street, autre lieu mythique de San Francisco, à la tombée de la nuit. Lombard Street, c’est une petite route biscornue avec pas moins de huit virages, toute arborée de fleurs et de verdure. C’était vraiment joli. Malheureusement, nous n’avons pu monter jusqu’en haut tant il y avait du monde.

La porte d’entrée du quartier de Chinatown à San Francisco

Los Angeles, la cool

Pour les derniers jours de notre séjour à LA, nous avons eu la chance d’avoir un « guide privé » qui répond au doux nom d’Edgar. Edgar est, en fait, un ami de Roxana, un pur californien qui nous a fait découvrir tout un tas de coins, de points de vue à en couper le souffle.

Los Angeles, c’était vraiment le moment détente du road trip : visite d’Universal Studios, balade à vélo le long de Santa Monica jusqu’à Venice Beach, détente sur les plages de Malibu et Newport Beach, faire du lèche-vitrine à Beverly Hills etc.

Universal Studios

Comme je vous le disais dans l’un de mes précédents articles, nous avons longuement hésité entre la visite d’Universal Studios et Disneyland. Disons que je suis plus sensible à l’univers des Disney en général mais majorité oblige, tu te tais et tu suis !

Trève de plaisanterie, c’était un très bon après-midi. Entre spectacles et attractions, il y avait de quoi faire. Ceux qui me connaissent savent à quel point j’adore les loopings, les descentes vertigineuses etc. J’ai donc réussi à embarquer mes comparses dans cette folie (une certaine Roxie doit regretter très fortement haha). Nous avons fait « Jurassic World : The Ride » (à trois) et « Revenge of The Mummy » (à deux)

Universal Studios

Nous avons aussi assisté à un spectacle de cascades dont le nom m’échappe, désolée. C’était un spectacle qui montre au public comment sont réalisés les trucages, qu’ils soient effectués en avions ou même pyrotechniques. Ce que nous avons apprécié aussi, c’est le fait de faire participer activement le public qui sert de cobaye à des expériences très sympas !

Malibu Beach

Alala ! MA-LI-BU ! La Pacific Coast Highway que vous longez pendant de longs kilomètres avant de voir Malibu Beach et son sable blanc fin vous donne déjà un aperçu de ce que vous allez vivre : un contact privilégié avec la mer, une quiétude sans pareil. Bref, un bel endroit pour se ressourcer.

Et puis, il y a de ces villas… Toutes grandioses. On sentait que les propriétaires avaient dû se faire plaisir au niveau de la conception haha. Je me souviens que tout au long du trajet, nous faisions des commentaires sur chacune des maisons que nous voyions : « Ah oui, j’adore ! Ah non, j’aime pas le terrain en pente comme ça » etc. Bon, bien évidemment, si nous avions pu passer, ne serait-ce qu’une heure dans ces maisons, nous aurions juste fermer nos bouches.

Newport Beach

Newport Beach est un nom qui doit résonner pour tous ceux qui étaient des pré-ado comme moi au début des années 2000. Série pour certains, plage pour d’autres, Newport Beach est un endroit reposant tout comme Malibu, d’ailleurs. D’ailleurs, nous avons eu beaucoup de chance parce que nous n’étions vraiment pas nombreux sur la plage. Un vrai moment de bonheur !

Qu’avez-vous pensé de cette série d’articles sur mon road trip ouest-américain ? Ce genre de voyages, un peu à l’aventure, vous plaisent-ils ou en avez-vous peur ? Dites-moi tout en commentaires ! Je vous lis 🙂

    Ajouter un commentaire